BEST HENNA catering SERVICE Cuisine de l'océan indien prêt à emporter

La cuisine Mauricienne est un mélange de multiples traditions culinaires, anglaise, française, africaine, chinoise et indienne. De toutes ces saveurs délicieusement combinées en ressort une perfection culinaire dans chaque assiette.

Notre service traiteur  a été créée il y a quelques années et n’a cessé de proposer nos « take away » à un large public. Située à Saint-Cyr, Best Henna est un particulier qui veut faire connaitre les plats de son île natale à la communauté Saint – Cyroise et au département.

Port Louis, la capitale cosmopolite de l’île Maurice a été fondée en 1735 par le gouverneur français Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais. Ce dernier fut un grand bâtisseur et un pionnier dans le domaine du commerce dans l’océan Indien. Situé sur la côte nord-ouest de Maurice, Port Louis est avant tout le centre des affaires et administratif de l’île.

Bouillonnante d’activités pendant la journée, la ville regorge de trésors culturels et historiques qu’il faut absolument découvrir. Outre le marché central qui est un lieu de référence pour ceux qui veulent découvrir les senteurs de Maurice, de nombreux sites historiques sont à visiter, notamment le Champ de Mars, le plus ancien hippodrome de l’hémisphère sud.

Paul et Virginie

Bernardin de Saint-Pierre, 1788

Bernardin de Saint-Pierre raconte comment l’idylle de deux jeunes gens élevés ensemble depuis leur plus jeune âge, au sein d’une nature paradisiaque qui les a rendus beaux, bons et vertueux, tourne court : Virginie se noie au cours d’un naufrage.

L’auteur introduit de nombreux thèmes d’inspiration romantique. Il renouvelle le sentiment de la nature, en s’attachant au grandiose et au sublime plutôt qu’au beau. Le paradis perdu, l’enfance et l’abondance des jardins exotiques évoqués tout au long du roman sont enracinés dans l’île de France – l’actuelle île Maurice –, en plein Océan Indien, aux antipodes d’une métropole livrée aux superstitions des Lumières.
Premier des romans exotiques et maritimes, cette œuvre fut un triomphe à la fin du XVIIIe siècle, provoquant un enthousiasme qui ne faiblit pas au siècle suivant. Elle est la source du lyrisme descriptif à laquelle ont puisé Chateaubriand, Flaubert, Loti et tant d’autres.

Voir http://gallica.bnf.fr/essentiels/bernardin-saint-pierre/paul-virginie